Passage vers l’Oratoire





















  • en haut à gauche, peinture murale représentant la Crucifixion (XVIe siècle)
  • au-dessus de la porte de l’oratoire : plaque en bois commémorant la restauration du chœur de la cathédrale par l’évêque Jacques Amyot après la prise d’Auxerre par les huguenots (protestants calvinistes opposés à la Ligue catholique en 1567)

« Jacques Amyot, évêque d’Auxerre, ayant trouvé ce temple odieusement dévasté, pillé et dépouillé par les ennemis hérétiques, fit entièrement refaire ce chœur destiné à chanter la louange divine, pour la gloire du Dieu très Bon et très Grand et la beauté de Sa demeure – 1573 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s