Composition des grandes orgues

Par Jean-Michel LASSAUGE
Photos de Florent DENIEUIL

L’orgue Oberthur est un orgue du 20ème siècle, tant par sa conception esthétique que technique. Il possède 50 jeux répartis sur 4 claviers de 61 notes et un pédalier de 32 notes.

L’orgue Oberthur est un orgue du 20ème siècle, tant par sa conception esthétique que technique. Il possède 50 jeux répartis sur 4 claviers de 61 notes et un pédalier de 32 notes.

La console est située à l’intérieur même de l’instrument
L’organiste a une vue sur la cathédrale grâce à 3 caméras (nef, croisée des transepts, chœur)
L’organiste dispose également de retours du son grâce à 4 micros placés en face de l’instrument

Les claviers, de bas en haut :
Grand Chœur, Grand-Orgue, Positif, Récit expressif

Ainsi l’interprète peut évoquer, grâce aux « jeux de fonds » généreux, au « grand chœur d’anches » et au « Récit symphonique » doté d’une boite expressive extrêmement efficace, tout le répertoire symphonique.

Les jeux d’anches, les trois Cornets le Cromorne et la Voix humaine nous permettent d’apprécier les joyaux de la musique française des 17ème, 18ème et post classiques, sans oublier les 19 rangs de plein-jeux qui, selon le choix judicieux que l’on peut en faire, servent aussi bien un « Grand Plein-jeu » de Guillaume Nivers, Nicolas de Grigny ou Louis Marchand.

Un jeu de Sesquialtera de taille étroite peut aussi s’ajouter aux « plenums », contribuant à la couleur baroque allemande pour interpréter Dietrich Buxtehude ou Jean-Sébastien Bach.

De multiples Flûtes et de chantants jeux de détails augmentent encore l’ouverture musicale de l’instrument où les œuvres contemporaines et l’art de l’improvisation ne sont pas en reste…

La pyramide sonore prend son assise sur des jeux de 32 pieds (les plus graves de l’orgue, Soubasse 32’ et Basson 32’) et monte jusqu’au jeu le plus aigu humainement audible qui est un Piccolo 1’, réel et complet.


Le « pied » est l’ancienne unité de mesure, toujours utilisée en facture d’orgue pour indiquer la hauteur du plus grand tuyau d’un « jeu » (une série de tuyaux sonnant avec le même timbre) donc la tessiture à laquelle sonne ce dernier.

Composition à jour au 24 juin 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s