Les jeux de « Chamade »

Par Jean-Michel LASSAUGE
Photo de Florent DENIEUIL

Ce qui frappe le visiteur qui regarde le buffet d’orgue depuis la nef c’est la splendide batterie de jeux en « chamades » disposées à l’horizontale (pratique qui remonte au 18ème siècle en Espagne et qui fut introduite en France au 19ème siècle, comme à Saint-Sulpice de Paris ou Saint-Ouen de Rouen). Ici, Dominique Oberthur innove encore en présentant cette batterie sous une forme sonore très complète, riche de Trompettes de 16’, 8’ et 4’ (grave, medium, aigu) auxquelles s’ajoute un 4ème rang sonnant à la Quinte pour former un lumineux « Plein-jeu de Chamades » comme il le dit lui-même.

Jeux de chamade (Clavier de Grand Chœur)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s